Vous vous sentez concerné par les questions environnementales ? Vous avez envie de changer vos habitudes et d’adopter de nouveaux comportements ? Nous sommes tous conditionnés par nos habitudes de vie au quotidien et peinons à prendre du recul. Agir n’est pas aussi simple qu’on le voudrait, et nos bonnes résolutions sont souvent remises à plus tard. Pourtant, avec un peu de méthode et des objectifs réalistes, améliorer son comportement environnemental est à la portée de tous. Découvrez dans notre article quelques conseils utiles pour changer vos comportements face aux enjeux écologiques.

Pourquoi devons-nous changer nos habitudes ?

L’évolution de nos modes de vie a eu des conséquences néfastes sur le climat et la l’environnement que plus personne n’ignore aujourd’hui. Les feux de forêt, les inondations, les tornades sont des phénomènes qui ne sont plus rares.

Nous savons tous que nous devons changer nos habitudes pour préserver la planète et essayer de limiter l’ampleur du réchauffement. Si nous ne restreignons pas l’emballement climatique, la température sur terre pourrait atteindre 1,5°C à 4,4°C supplémentaires d’ici 2100 (6e rapport du Giec, 2022).

Les conséquences pourraient être importantes, comme une hausse du niveau des mers, la modification de la composition des océans, des évènements climatiques extrêmes, des menaces sur le cycle de croissance des animaux et des plantes, et un bouleversement de nos conditions de vie humaine.

Le ministère de l’Écologie a publié le 9 mars 2022 sur son site internet une infographie résumant les impacts climatiques visibles et à venir sur la France d’ici 2050.

Publication du ministère de l’Écologie du 9 mars 2022 résumant les impacts climatiques visibles et à venir sur la France d’ici 2050.
Publication du ministère de l’Écologie du 9 mars 2022 résumant les impacts climatiques visibles et à venir sur la France d’ici 2050.

Changement climatique : carte des impacts déjà visibles et à venir d’ici 2050 (ministère de l’Écologie)

Individuellement, et avec quelques efforts, nous pouvons agir, diminuer la pollution, éviter la surconsommation et leurs conséquences.

Voici des gestes simples à adopter en faveur de l’environnement :

  • Trier ses déchets.
  • Couper son chauffage ou chauffe-eau en cas d’absence prolongée.
  • Acheter des fruits et des légumes de saison.
  • Baisser la température de son logement en hiver.
  • Limiter la climatisation l’été.
  • Choisir des produits avec peu d’emballage.
  • Ne plus prendre l’avion.
  • Favoriser le covoiturage.

Liste d’exemples de mauvaises habitudes

Par souci ou réflexe de simplicité, certaines mauvaises habitudes s’installent et sont ensuite difficiles à revoir. 

Voici quelques exemples de mauvaises habitudes courantes, sur lesquelles il est possible d’agir pour respecter la nature, mais également vivre mieux :

  • Utiliser sa voiture lorsqu’il serait possible d’effectuer le trajet autrement.
  • Prendre des bains, ou des douches trop longues et trop chaudes.
  • Acheter de nouveaux vêtements ou des objets inutiles.
  • Faire ses courses alimentaires sans lire les étiquettes.
  • Consommer des tomates toute l’année.
  • Ne pas trier ses déchets.
  • Mettre le chauffage trop fort…

Il n’est pas trop tard pour inverser la tendance.

Pourquoi est-ce si difficile de changer ses habitudes de vie ?

Une habitude, c’est une manière de se comporter qui devient automatique

Consciemment ou inconsciemment, nous en avons de multiples tout au long de la journée. À tous les instants de nos quotidiens. Par exemple, l’habitude d’acheter la même marque de lessive depuis des années, l’habitude de manger un poulet le dimanche midi, ou encore l’habitude de se rendre à son travail avec sa voiture.

Changer ses habitudes de vie est difficile parce que cela demande de prendre du recul, de les identifier et de les aborder lucidement. 

Mais ça n’est pas impossible ! Pour inverser une habitude, il faut être patient et procéder étape par étape. 

Fixez-vous par exemple de petits objectifs facilement atteignables. Vous créerez ainsi une dynamique positive et serez fier d’avancer petit à petit. 

Comment trouver la motivation et se créer de nouvelles habitudes ?

Changer ses habitudes, c’est possible. Cela requiert de la motivation, de l’énergie, de la volonté, des objectifs et des récompenses. 

Nous sommes par ailleurs incités à modifier nos habitudes en douceur par les nudges, des outils de suggestion, qui consistent à guider nos choix. 

Certains s’appuient sur la théorie des 21 jours qui voudrait que cette durée soit nécessaire pour modifier durablement un comportement. 

Voici quelques conseils et étapes pour trouver la motivation et vous créez de nouvelles habitudes face aux enjeux écologiques.

Exemple 1 : changer de comportement alimentaire

Changer de comportement alimentaire est un bon premier pas pour faire évoluer son mode de vie. 

L’enjeu est accessible et peut être poursuivi en douceur. Il présente de plus des bienfaits personnels en termes de bien-être et de santé. 

Mieux choisir son alimentation, cuisiner et manger sainement apporte beaucoup de plaisir une fois qu’on a réussi à changer ses mauvaises habitudes. 

Optez pour des produits de base sains, de saison, une alimentation locale et arrêtez la consommation de viande.

Vous verrez, dès votre nouvelle routine mise en place, vous en tirerez de nombreux bénéfices. Sur votre physique, sur votre esprit et donc sur votre santé globale.

Exemple 2 : changer d’habitudes de consommation

Changer ses habitudes de consommation globale se mène également progressivement. 

Avant d’agir, interrogez-vous sur vos méthodes d’achat. Comment consommez-vous ? À quelle fréquence ? Quels types de produits ?

Si vous identifiez des habitudes de consommation néfastes pour l’environnement, c’est le moment d’inverser la tendance.

Pour opérer un changement dans vos comportements d’achat, questionnez-vous sur la nécessité réelle de la dépense envisagée. Une astuce efficace consiste à les différer en se donnant un délai de réflexion. Très souvent, vous jugerez la dépense inutile dès le lendemain. 

Privilégiez les commerces responsables et les achats de longue durée. Arrêtez d’acheter de nouveaux vêtements et privilégiez les habits de seconde main. Vous éviterez l’accumulation d’objets et d’habits inutiles et cela facilitera votre quotidien.

Rassurez-vous, il paraît qu’un délai de 21 jours serait nécessaire, sans que cela ne soit prouvé scientifiquement, pour que le cerveau s’habitue à nos changements. 

Tentez cette expérience !

Bon à savoir : le mouvement slow life s’intègre parfaitement dans cet état d’esprit de modification des habitudes de consommation. 

La sophrologie (méthode psychocorporelle) pour nous aider aux changements

Changer ses habitudes est parfois difficile à concrétiser. Il n’est pas rare d’être découragé ou de ne pas se sentir capable. 

Le changement implique une réorganisation et peut susciter du stress à certains moments de la journée. Dans ce cas, des méthodes de relaxation psychocorporelles comme la sophrologie sont des outils adaptés. Elles permettent de connecter votre corps à votre esprit. 

Un accompagnement régulier par un sophrologue est une bonne façon de vous aider à franchir des étapes et à adopter des comportements plus respectueux de l’environnement et meilleurs pour votre santé. 

N’hésitez pas non plus à vous tourner vers des livres de développement personnel qui sont souvent source d’inspiration et d’apaisement dans des périodes de transition de vie.

Pour en savoir plus, découvrez notre article sur les avantages et les inconvénients de la sophrologie.

4 points à retenir pour arriver à changer ses habitudes

Vous avez envie de changer vos habitudes et vous ne savez pas par où commencer ? Adopter de nouveaux comportements dans son quotidien requiert de la méthode, de la volonté, de l’énergie et parfois quelques efforts. Mais les enjeux sont tels pour la planète et la santé qu’il n’est jamais trop tard pour agir.

Voici 4 points essentiels à retenir :

  • Un changement d’habitude globale de tous est devenu nécessaire et incontournable.
  • La mise en place de nouvelles habitudes prend du temps. Essayez de vous fixer un objectif par semaine, ou un plan par étape, et de vous y tenir.
  • Il est possible de commencer à changer certains comportements pour parvenir progressivement à habituer son cerveau à vivre autrement.
  • Les méthodes psychocorporelles sont précieuses pour nous recentrer et nous aider à faire et suivre nos choix. Un livre de développement personnel peut aussi vous accompagner dans cette action.

Chaque nouvelle habitude respectueuse de l’environnement est un pas de plus vers la course contre le réchauffement climatique. Ne vous sous-estimez pas ! Toute action mise en place est bonne à faire. C’est peut-être même un pas de plus vers la quête du bonheur.